La légende de Beaumont en Hainaut
« Charles-Quint et les trois Auvergnats »

Les 2, 3 et 4 octobre 2020

Contact: info@legende-beaumont.be - Dernière mise à jour: Le 02/02/2017

La Confrérie des Arquebusiers ou Culvériniers  de Saint Laurent

La confrérie des arquebusiers de Saint-Laurent fut érigée le 12 juillet 1514. Guillaume de Croy confirma la Confrérie le 28 mars 1515 en approuvant ses buts : les confrères agissaient « pour l’honneur et révérence de nostre mère saincte Esglise, et par espécial pour la décoration dudict saint Laurens, et le salut de leurs âmes, et aussy pour l’entretènement du jeu de la culverinne, et mesmement pour le bien et défence, garde, conservation, et seureté de nostre dicte ville de Beaumont »

(Description de la Ville et du Comté de Beaumont, éditée par E. MATHIEU dans Annales du Cercle Archéologique de Mons, t. 15, Mons, 1880 p.204)


Le 11 août 1601, les confrères publient un nouveau règlement de leur confrérie, ainsi qu’une nouvelle liste de membres.
(Matthieu, E., Le Besoigné ou description de la ville et comté de Beaumont rédigé en 1609-1610 par l’ordre et sous la direction de Charles, sire et duc de Croy et d’Aerschot, dans Annales du Cercle archéologique de Mons, t. XV, Mons, 1879-1880, p. 205-206)
Les Arquebusiers ou Culvériniers de Saint Laurent maintinrent leur Confrérie jusqu’en 1939.

C’est à l’occasion des fêtes de Charles Quint de 1985 qu’une poignée d’enthousiastes lui redonnèrent vie.


Miniature en noir et blanc issue de « Beaumont en cartes postales anciennes par Charles Clocherieux et Madame Sellière-Charon - Bibliothèque Européenne - Zaltbommel / Pays-Bas MCMLXXIV